Quest 2 : le compte Facebook désormais facultatif

 In Blog Digital Learning

Qualité d’image, légèreté, accessibilité… le Meta Quest 2 avait de quoi séduire les professionnels désireux d’intégrer la simulation en réalité virtuelle dans leur industrie. Malheureusement, l’usage de ce casque prometteur était jusqu’à présent conditionné par la création d’un compte Facebook : une stratégie bien mal appréciée de ses utilisateurs.

Bonne nouvelle : l’entreprise vient de faire machine arrière. L’engagement pris par Mark Zuckerberg lors de la Connect 2021 s’est en effet concrétisée à la fin de l’été. Une nouvelle mise à jour du casque laisse désormais à ses utilisateurs la liberté de se rattacher à un compte global Meta… ou pas.

A retenir :

  • La création d’un compte Meta est nécessaire pour tous les utilisateurs (nouveaux ou non) du Quest 2
  • Le compte Meta n’est pas un profil de réseau social: il permet uniquement de se connecter au matériel VR ;
  • Le compte Meta & les comptes Facebook ou Instagram peuvent toujours être reliés pour maintenir le contact avec leurs amis sur le réseau social, mais cela n’est pas obligatoire ;
  • Les « anciens utilisateurs » pourront déconnecter leur compte Facebook lorsqu’ils configureront leur nouveau compte et se connectent à leur casque VR ;
  • Ils pourront néanmoins s’ils le souhaitent rapatrier toutes les données de leur compte précédent (y compris leurs achats d’applications et autres contenus) à leur compte Meta ;
  • Les utilisateurs de compte Oculus ouvert à l’époque de l’Oculus Rift, du Rift S ou du Quest 1, pourront continuer à y recourir mais devront opérer la transition à compter du 1er janvier 2023.

 

Bien évidemment, loin de Mark Zuckerberg l’idée de se détourner d’une dimension sociale : les nouveaux comptes Meta doivent être accompagnés obligatoirement d’un profil social VR « Meta Horizon ». Celui comprend un nom de profil, un nom d’utilisateur, un avatar et une photo de profil.

Ce changement opéré par Meta permettra donc aux adeptes de la réalité virtuelle professionnelle de pouvoir utiliser le casque VR sans devoir se soumettre aux conditions d’utilisation de Facebook, et notamment l’obligation de s’inscrire sous son nom réel. Ce nouveau système est déployé progressivement depuis la fin de l’été à l’échelle mondiale. Il intervient en amont du lancement de son prochain casque (aka le « Projet Cambria »), qui se destinera également en grande partie aux professionnels.

 

Recent Posts

Start typing and press Enter to search

Contactez-nousDemandez un devis
Le simulateur : l'outil clé de la prévention des risques