Pourquoi et comment mettre en œuvre le digital learning ?

 In Blog Digital Learning

La pandémie a modifié nos habitudes et nos façons de travailler. Contraints à expérimenter le télétravail, modifier nos moyens de communication, opter pour de nouveaux outils… un nouveau monde du travail s’est ouvert à nous !

Cette collaboration à distance, qui s’est souvent déroulée sans trop de difficultés, laisse entrevoir un avenir positif… Avec une nouvelle place pour le digital qui concourrait au bien-être au travail. Mais bien-être au travail passe aussi par développement des connaissances et des compétences des collaborateurs… Comment alors ne pas penser à conjuguer formation et digital ?

C’est le moment de (re)découvrir toutes les potentialités du digital learning, de basculer d’un centre de formation à une plateforme en ligne, de formations présentielles à modules de e-learning ou serious games.  A vous de jouer !

 

Une formation à distance, c’est quoi ?

Appelée aussi e-learning, la formation à distance est un type de formation en ligne et à distance qui utilise Internet et les nouvelles technologies digitales, dans le but d’améliorer les processus d’apprentissage. Ce type d’enseignement permet aux apprenants de se former où qu’ils soient et quand ils le souhaitent en ayant accès à différents contenus pédagogiques 24h/24, 7J/7. Ils peuvent ainsi se former dans le domaine qui les intéresse et, cerise sur le gâteau, toujours à leur rythme.

 

Quels avantages ?

Méthode d’apprentissage flexible, le e-learning permet aux collaborateurs de se former efficacement et rapidement. Accessibles où ils veulent, quand ils veulent et autant de fois qu’ils le veulent, les modules de e-learning intègrent des évaluations formatives et sommatives, permettant aux tuteurs et aux apprenants de mesurer le niveau de connaissances, son évolution et de zoomer sur les points de difficulté.

La formation à distance est un investissement durable :

  • elle garantit une même qualité de formation pour tous ;
  • elle réduit les temps de formation (en moyenne par 4 en comparaison avec le présentiel) ;
  • elle évite le déplacement des salariés vers les lieux ad hoc ;
  • elle réduit les coûts de formation.

 

L’e-learning, sauter le pas…

Convaincu de l’efficacité de ce dispositif pédagogique ? Intéressons-nous aux moyens pour le mettre en œuvre. Passer d’une formation présentielle à un module de formation e-elarning ne s’improvise pas. En effet, il ne suffit pas de basculer le contenu de la formation vers le module e-learning en « le digitalisant». Il faut entièrement repenser sa pédagogie en misant de préférence sur la pédagogie inductive.

La pédagogie inductive s’appuie sur une volonté d’aborder les items de connaissance par le biais du « questionnement » et de la « mise au défi » de l’apprenant. Dans un second temps, ce que l’on nomme les “feedbacks” délivrent la connaissance de façon claire et précise. L’intérêt de cette méthode : rendre l’apprenant véritablement acteur de sa formation

Pour répondre aux exigences d’attention, de motivation et d’engagement qui permettent de bénéficier de taux de complétude satisfaisants, il faut privilégier un séquençage des formations en grains pédagogiques courts et « digestes » et prendre en compte  3 fondamentaux :

  1. Obtenir l’attention

Sans attention, pas de compréhension, et pas de mémorisation. Pour l’obtenir, il y a un prérequis : créer une « émotion positive ».

  1. Conserver la motivation

Il s’agit de s’appuyer sur des leviers de motivation comme :

  • résoudre des énigmes en pariant sur notre envie de trouver des solutions pour motiver;
  • obtenir des récompenses en fournissant des feedbacks après chaque activité;
  • susciter la curiosité en provoquant l’envie de découvrir d’explorer;
  • avoir des surprises en utilisant le décalage, les métaphores, la ludification.
  1. Travailler la mémorisation

Enfin, pour s’assurer de la mémorisation, il est capital de faire restituer l’information par le biais d’évaluations formatives tout au long du parcours et sommatives en fin de parcours.

Dans certains cas (notions complexes à intégrer, risques importants…), il peut être intéressant de coupler le module à du spaced learning qui vise à lutter contre la courbe de l’oubli.  La méthode de mise en œuvre d’une formation complémentaire de ce type s’appuie sur plusieurs phases d’évaluation permettant d’ajuster le contenu à la réalité de l’apprenant. Les évaluations  permettent d’identifier les notions sur lesquelles l’apprenant présente plus ou moins de difficultés.

Pour ce faire, il s’agit de diviser les évaluations par « thèmes » (ou notions) afin de pouvoir exploiter facilement les résultats obtenus. L’idée est donc de composer une «banque de questions» afin que l’outil puisse ajuster les différentes phases d’évaluation aux résultats de l’apprenant en piochant, à chaque phase, les questions appropriées (sans jamais les répéter).

Le second élément déterminant dans la mise en œuvre d’un outil de type « spaced learning » est le temps qui sépare les différentes phases d’évaluation. L’idéal est de positionner les rappels au moment précis où l’apprenant commence à oublier. La détermination de ce moment est complexe (chaque apprenant présente des prédispositions différentes à la rétention d’information).

L’algorithme mis au point par le scientifique, Piotr Wozniak, semble définir une approche « rationnelle » de ce concept d’oubli et permet de définir un rythme (adapté aux objectifs d’ancrage mémoriel poursuivis) : J+7; J+16; J+35.

 

Le « nouveau » rôle du formateur

Face à cette évolution, le formateur reste « maitre » de cet outil pédagogique. Le digital learning ne modifie pas totalement le rôle du formateur qui reste expert de l’apprentissage mais lui demande de s’approprier les outils, revoir ses liens avec les apprenants.

Il ne s’agit plus désormais d’animer une formation en salle mais une communauté d’apprenants via une plateforme.  Il faut être tout aussi communiquant mais les moyens utilisés sont différents.  Ils s’apparentent davantage à un rôle de « community manager » qui crée du contenu, s’occupe de le diffuser et de le dynamiser tout restant l’interlocuteur de la communauté. Il doit donc être formé en amont pour offrir la meilleure expérience possible aux collaborateurs.

 

Faites confiance à Audace Digital Learning

Avec une expérience de près de 20 ans dans l’ingénierie et la réalisation de modules de e-learning, Audace Digital Learning est en mesure de proposer un accompagnement personnalisé pour intégrer ces outils numériques dans un parcours global de formation. Passionnées de pédagogie et d’innovation, les équipes d’Audace Digital Learning mettent leur passion au service de dispositifs ludo-pédagogiques ou immersifs qui garantissent l’engagement des apprenants dans leur parcours de formation.

Pour en savoir plus : découvrez nos réalisations

Mettez de l’audace dans vos projets !

Recent Posts

Start typing and press Enter to search

Contactez-nousDemandez un devis