Sony et Pimax : nouvelles avancées pour les casques

Sony a présenté un nouveau casque XR qui se distingue par son orientation vers la création de contenu spatial. Ce casque, conçu pour les applications professionnelles, cible les ingénieurs, les développeurs et les concepteurs de produits impliqués dans l’exploration et la modélisation d’environnements 3D, ainsi que pour les tests et les prototypes de design de produits.

Sony, le casque orienté création de contenu spatial

Le casque est équipé du chipset Qualcomm Snapdragon XR2+ Gen 2 et dispose de deux micro-écrans OLED 4K, offrant une expérience visuelle de haute qualité. Il inclut également une fonctionnalité de vidéo en transparence et possède au total six caméras et capteurs pour une reconnaissance spatiale et des expériences de réalité mixte améliorées. Le dispositif est conçu pour soutenir les créateurs dans la création de contenu 3D sophistiqué, avec des collaborations prévues par Sony avec divers développeurs de logiciels de production 3D, tant dans les domaines du divertissement que du design industriel.

Caractéristiques uniques du casque Sony : ses options de contrôle physique.

 Il comprend un accessoire de bague portable pour la manipulation intuitive d’objets dans l’espace virtuel, et un hybride de stylet et contrôleur pour une interaction et un pointage précis. Une autre caractéristique remarquable est la visière rabattable du casque, qui permet une transition facile entre les environnements virtuels et physiques sans avoir besoin de retirer complètement le casque. Ce mécanisme de rabattement est particulièrement utile pour les professionnels qui peuvent avoir besoin de passer fréquemment entre les tâches virtuelles et réelles.

Dans l’ensemble, le casque XR de Sony représente un pas important vers l’intégration des workflows virtuels et physiques dans les environnements professionnels, offrant un outil immersif et intuitif pour la création de contenu spatial.

Pimax Crystal, le casque de réalité virtuelle (VR) qui redéfinit les normes de l’expérience visuelle.

Bienvenue dans le monde technologique du Pimax Crystal, un casque de réalité virtuelle (VR) qui redéfinit les normes de l’expérience visuelle. Cette analyse détaillée met en lumière les aspects techniques essentiels qui font du Pimax Crystal un futur pionnier dans le domaine de la VR.

La clarté exceptionnelle du Pimax Crystal

Le Pimax Crystal se distingue par sa mesure révolutionnaire de Pixels-Per-Degree (PPD), atteignant une clarté visuelle inégalée de 35 PPD, l’expérience visuelle est alors hautement augmentée (en moyenne en dessous de 20 pour les autres casques). Ses panneaux QLED+Mini LED, avec une résolution de 5760 pixels horizontaux et 2880 pixels verticaux, créent une expérience visuelle inégalée.

Panneaux QLED+Mini LED

Doté de panneaux QLED+Mini LED, le Pimax Crystal offre une gamme de couleurs plus large, des noirs plus purs, et un rétroéclairage mini-LED avec atténuation locale. Cette conception unique assure des contrastes améliorés et des couleurs éclatantes, créant une immersion visuelle exceptionnelle, avec des couleurs éclatantes et un noir profond, donnant une palette visuelle riche et vibrante.

Conception ergonomique, équilibre et confort

Au-delà de ses performances visuelles, le Pimax Crystal propose une répartition équilibrée du poids pour un confort optimal. Avec un poids de 960g, ce casque reste parmi les plus légers sur le marché, garantissant un ajustement sûr et agréable. Sa conception angulaire redéfinit les normes de confort pour les utilisateurs de casques VR. Les lentilles en verre interchangeables assurent une clarté visuelle constante et une vision nette, offrant une expérience visuelle sans compromis.

Suivi des yeux de haute précision

Intégrant un suivi des yeux de haute qualité fonctionnant à 120 Hz, le Pimax Crystal propose un contrôle visuel immersif. Le système de suivi des yeux permet un rendu visuel optimal, avec un système de Foveated Rendering (Le « Foveated rendering » est une technique de rendu qui utilise un suivi oculaire intégré à un casque de réalité virtuelle pour réduire la charge de rendu en diminuant considérablement la qualité d’image dans la vision périphérique (en dehors de la zone regardée par l’utilisateur), dynamique pour des performances exceptionnelles.

Deux modes puissants : PCVR et Standalone XR2

Explorez les deux modes exceptionnels du Pimax Crystal. En mode PCVR, plongez dans l’univers de la réalité virtuelle avec la puissance d’un ordinateur robuste. Découvrez comment le mode autonome XR2 offre une expérience légère et mobile, avec la prise en charge de wifi 6e et des fonctionnalités de streaming sans fil prévues via WiGig (WiGig est une technologie sans fil ultra-rapide pour des connexions de courte distance, idéale pour le streaming haute définition et les périphériques sans fil).

Caméras Externes pour une Expérience Sans Stations de Base

Avec 4 caméras externes de champ de profondeur, le Pimax Crystal élimine le besoin de stations de base. Ces caméras assurent un suivi précis sans nécessiter d’accessoires supplémentaires, simplifiant l’installation et améliorant la commodité d’utilisation. Les caméras externes permettent également des fonctionnalités avancées, comme le suivi des mains et la réalité augmentée, élargissant les possibilités d’interaction dans le monde virtuel

Malgré quelques défauts mineurs, le Pimax Crystal offre une expérience visuelle exceptionnelle. Cette exploration technique révèle la convergence de la clarté, de la technologie et du confort, positionnant le Pimax Crystal (au prix de 1999€) comme un casque à suivre dans le monde de la réalité virtuelle !

De nouvelles lunettes de réalité augmentée, les Air 2 Ultra de chez Xreal, au CES 2024 !

La start-up chinoise Xreal (anciennement Nreal) a dévoilé ses lunettes de réalité augmentée, les Xreal Air 2 Ultra, lors du CES 2024. Ces lunettes révolutionnaires, qui seront disponibles en mars, se distinguent par deux capteurs frontaux permettant un tracking 6DOF (c’est la capacité de détecter les mouvements dans l’espace en trois dimensions, ajoutant une dimension à la liberté de mouvement classique (haut/bas, gauche/droite, avant/arrière), le déplacement se veut libre), offrant une expérience immersive inégalée. Compatible avec les smartphones Galaxy S22 et S23, les Xreal Air 2 Ultra sont équipées d’écrans micro-OLED Sony, offrant une résolution de 1080p par œil avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz en 2D et 90 Hz en 3D.

Design et poids

Les lunettes, au design élégant de lunettes de soleil, ne pèsent que 80 grammes grâce à leurs montures en titane. Dotées de petits haut-parleurs directionnels et de deux micros, elles offrent une expérience sonore immersive. Le verre des lunettes peut être obscurci pour une immersion accrue, avec trois niveaux d’ajustement disponibles.

Fonctionnalités

Les Xreal Air 2 Ultra nécessitent une connexion à un smartphone ou un ordinateur via un câble USB-C. La surcouche logicielle Nebula permet d’afficher des applications Android ou Windows sous forme de fenêtres virtuelles dans l’environnement. Les lunettes peuvent cartographier l’environnement en 3D, avec une analyse sémantique des surfaces. Les gestes des mains sont suivis pour une interaction intuitive.

Compatibilité et prix

Compatible avec les Samsung Galaxy S22 et S23, ainsi qu’avec les ordinateurs sous Windows ou MacOS, les Xreal Air 2 Ultra sont en précommande à 799 euros. Principalement destinées aux développeurs, elles promettent de créer la prochaine génération d’expériences de réalité mixte. Le kit de développement logiciel (NRSDK 2.2) sera disponible en mars. Cela permettra à nos développeurs de chez Audace Digital Learning de trouver une utilisation poussée à ces lunettes pour de futures formations novatrices !

Comparaison et autonomie, le défaut de ces lunettes

Bien que Xreal présente les Air 2 Ultra comme concurrentes à l’Apple Vision Pro, elles se distinguent par un champ de vision plus réduit et une technologie moins avancée. Leur autonomie, dépendante de la batterie de l’appareil hôte, offre environ trois heures de visionnage de film sur smartphone. Il faut tout de même garder en mémoire le prix de ces deux appareils, qui ajoute cette différence, 799€ contre environ 3200€ !

Croissance du marché de la réalité augmentée

Les lunettes de réalité augmentée, en plein essor en 2023, évoluent avec les Xreal Air 2 Ultra. Malgré quelques limites, ces lunettes anticipent une nouvelle ère de confort visuel et de fonctionnalités spatiales, stimulant l’expansion du marché de la réalité augmentée.

L’annonce des Xreal Air 2 Ultra représente une avancée significative dans le domaine de la réalité augmentée, offrant aux développeurs et aux utilisateurs une expérience immersive inédite. Bien que présentant quelques différences par rapport à l’Apple Vision Pro, ces lunettes ouvrent la voie à une nouvelle ère d’innovations visuelles. Avec des fonctionnalités prometteuses et un design élégant, elles démontrent le potentiel continu de croissance du marché de la réalité augmentée. A noter : BMW a mis en avant l’intégration de la réalité augmentée dans les voitures avec les lunettes Xreal Air 2. Des indications AR guident le conducteur, à l’aide de superposition d’instructions de navigation dans son champ de vision, d’avertissements de danger, offrant une démo convaincante de l’avenir de la conduite assistée par AR.

NVIDIA ACE (Avatar Cloud Engine), un futur ajout majeur pour l’elearning ?

Révolutionnez vos Expériences avec NVIDIA ACE : Des Avatars Intelligents pour un Futur Ludique et Instructif

NVIDIA Avatar Cloud Engine (ACE), une percée technologique permettant aux développeurs de créer des avatars numériques innovants grâce à l’IA générative. ACE offre une personnalisation aisée, des résultats sécurisés et une flexibilité de déploiement, ouvrant la voie à des avatars réalistes et engageants, pour vos futurs formations cela pourrait être un gros plus. Ce projet révolutionne l’immersion des joueurs. Les PNJ (personnages non joueurs) deviennent interactifs, réagissant de manière réaliste aux paroles des joueurs, offrant des dialogues naturels, avec la possibilité de discuter au micro avec eux, et multilingues avec des temps de latence d’une seconde.

Points Forts d’ACE:

Facile à construire – Hautement personnalisable: Personnalisez les modèles ACE sans expertise approfondie, intégrez-les facilement dans vos applications pour des avatars réalistes.

Résultats sécurisés et cohérents : ACE propose des modèles AI sûrs (Audio2Face, Live Portrait, Voice Font, Riva, et NeMo) assurant des avatars précis et appropriés dans divers contextes répondant aux futurs demandes pour des formations par exemple.

Options de déploiement flexibles: Déployez des avatars via le cloud, PC, public ou privé, en temps réel ou hors ligne, offrant une adaptabilité totale aux développeurs.

Composants clés d’ACE:

IA Animation: Utilise Audio2Face pour des animations 3D réalistes, facilitant également l’animation de portraits 2D avec Live Portrait.

IA Parole et traduction : Offre une transcription précise (ASR), synthèse vocale (TTS), et jusqu’à 31 traductions bidirectionnelles avec NeMo. (En savoir plus : https://www.nvidia.com/fr-fr/ai-data-science/generative-ai/nemo-framework/)

IA générative: NVIDIA NeMo fournit des modèles linguistiques pour des réponses avancées, assurant la précision et la sécurité des avatars.

Exploration des possibilités :

NVIDIA ACE propose une solution novatrice aux développeurs, leur permettant de créer des avatars personnalisés ou d’adopter des processus spécifiques à leur domaine d’application, tels que l’interaction client et les services intelligents. Dans le domaine des jeux, le développement avec NVIDIA Kairos introduit des personnages non jouables (PNJ) intelligents, assurant des interactions naturelles grâce à ACE via NeMo, Riva et Audio2Face. Enfin, la communication en temps réel est optimisée par NVIDIA Maxine, qui intègre la traduction et la synthèse vocale en temps réel, avec l’ajout de Riva pour une communication immersive à l’échelle mondiale.

En résumé, NVIDIA ACE propulse les avatars vers de nouveaux horizons, offrant une intégration transparente dans des expériences numériques. Des jeux aux communications en temps réel, ACE ouvre la voie à un avenir où les avatars deviennent un ajout d’interaction majeur pour de futurs formations. Imaginez pouvoir interagir en temps réel avec un avatar qui vous donne de plus amples informations sur votre formation, cela pourrait être un gros plus !

L’IAG, vedette du CES 2024

L’année dernière déjà, l’intelligence artificielle générative (IAG) était la star du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, deux mois seulement après le lancement de ChatGPT par OpenAI. Cette année, la tendance se confirme sur cette nouvelle édition du salon : l’IA sera de plus en plus utilisée dans des secteurs tels que la santé, la finance, la logistique et l’éducation, transformant ainsi la manière dont ces industries fonctionnent.

Les Géants de l’Industrie mettent en avant l’IAG :

Nvidia, célèbre pour ses contributions aux grands modèles de langage (LLM), a dévoilé une solution hybride conjuguant la puissance de ses unités de traitement graphiques (GPU) avec le cloud computing. Cette approche répond à la demande croissante d’IAG et s’étend à des secteurs tels que la modélisation 3D et les jeux vidéo. Intel, son concurrent direct, annonce une nouvelle génération de processeurs axés sur l’IAG et exprime son engagement envers l’intégration de l’IAG dans les futurs flottes automobiles.

Lors de l’événement, Volkswagen a annoncé intégrer ChatGPT dans ses véhicules. LG, de son côté, envisage d’infuser ses appareils ménagers d’IAG pour leur permettre de prodiguer des conseils verbaux.

Métavers industriel : Comment Siemens veut façonner le futur

Parmi les grands acteurs de l’industrie présents, Siemens a dévoilé des avancées majeures visant à créer un métavers industriel, fusionnant le monde réel et numérique pour une collaboration innovante grâce à l’intelligence artificielle (IA). Le PDG de Siemens, Roland Busch, a souligné les opportunités offertes par ce métavers, permettant aux individus de collaborer en temps réel pour résoudre les défis du monde physique.

L’un des partenariats clés annoncés est avec Sony, centré sur le développement de l’ingénierie immersive. Siemens et Sony travaillent sur une solution appelée « NX Immersive Designer », prévue pour 2024. Cette solution novatrice combine le logiciel NX de Siemens avec le nouveau système de création de contenu spatial de Sony, incluant un casque de réalité étendue XR. Cette technologie XR offre une expérience virtuelle et augmentée avec des micro-écrans OLED 4K de haute qualité et des contrôleurs pour une interaction intuitive avec les objets 3D. La démonstration montre comment les ingénieurs de Red Bull Racing peuvent s’affranchir des contraintes traditionnelles en s’immergeant dans le métavers industriel.

Parallèlement, Siemens renforce sa collaboration avec Amazon Web Services (AWS) pour faciliter la création et le déploiement d’applications d’IA générative. En intégrant Amazon Bedrock à Mendix (plate-forme low-code de Siemens Xcelerator), les clients peuvent choisir et intégrer facilement des modèles d’IA générative sans nécessiter des compétences de programmation spécialisées. Cette collaboration simplifie le développement d’applications intelligentes, améliorant la productivité en facilitant des tâches telles que la recherche de documentation machine et la suggestion d’ajustements d’équipement. L’IA générative offre une interface conviviale pour interagir avec les informations, accélérant ainsi le processus de développement tout en garantissant sécurité et confidentialité dans la manipulation des données.

En résumé, Siemens s’engage activement à façonner le futur avec des partenariats clés et des avancées technologiques, visant à concrétiser le concept de métavers industriel par le biais d’une ingénierie immersive et de solutions d’IA générative. Le CES 2024 a mis en lumière l’appétit grandissant pour l’IAG, suggérant que cette technologie est en passe de devenir la norme pour l’ensemble des acteurs économiques. Cette vague d’innovation rappelle l’avènement du web à la fin des années 1990, marquant un tournant majeur dans le paysage technologique mondial. Restez à l’affût de ces développements passionnants, car le futur de l’apprentissage n’a jamais été aussi prometteur.

Rendez-vous sur le salon Learning Technologies 2024

L'événement phare dans le domaine de l'apprentissage et des technologies éducatives arrive !

Audace vous donne rendez-vous sur le salon Learning Technologies 2024 les 24 et 25 janvier à Paris Expo – Porte de Versailles.

Venez nous partager vos questions, discuter de vos besoins spécifiques et partager des démonstrations en direct sur le stand R21 !
Nos équipes se feront un plaisir de vous expliquer comment nos solutions innovantes de formation peuvent booster les performances de votre entreprise et aider vos équipes à exceller !

HRS Inside : un onboarding innovant pour un accueil réussi

Un onboarding bien géré a un impact déterminant sur la réussite des salariés, et donc de l’entreprise. Il permet une meilleure prise de poste, une augmentation de la productivité, une plus grande satisfaction au travail et de fait, une baisse du turnover. C’est ainsi que le Groupe des Hôpitaux Robert Schuman (HRS), comprenant 4 établissements au Luxembourg (2300 collaborateurs et 310 médecins) lance un parcours d’onboarding novateur pour ses nouveaux collaborateurs. Développé en collaboration avec Audace, ce programme s’inscrit dans le cadre de la RSE du Groupe HRS, visant à faciliter l’intégration des nouveaux membres de l’équipe.

Le parcours de formation se compose de 15 modules, tous disponibles en Français et en Allemand. Il expose des sujets variés permettant aux collaborateurs de se sentir bien accueillis, avec une vidéo de bienvenue du directeur du groupe et de la directrice des ressources humaines ; de découvrir les valeurs, l’histoire du groupe et ses périmètres d’actions ; de se familiariser avec le pôle qu’ils vont intégrer ; de disposer de toutes les informations logistiques nécessaires mais aussi de comprendre le contexte du milieu hospitalier, ses enjeux et d’en connaître les bonnes pratiques à appliquer au quotidien.

Plateau TV en guise de décor, présentateur vedette, jingle sonorisé, spécialistes interviewés, envoyé spécial sur place, reportages découverte, flashs-infos, ….  le collaborateur est plongé dans une émission télé (très inspirée) et guidé par le présentateur Guillaume et ses invités.

Le choix scénaristique du reportage type caméra à l’épaule permet de s’immerger au cœur du groupe HRS, d’en connaître de façon approfondie les différents pôles. Chaque vidéo introduit un contenu pédagogique interactif.

Cerise sur  le gâteau, l’apprenant prend parfois la place de l’expert invité sur le plateau afin de donner son avis via une série de questions diverses posées au fil du module. Après chaque prise de décision, un feedback lui est systématiquement proposé selon la nature de la réponse pour un meilleur ancrage mémoriel.

Un serious game pour prévenir le burn-out

La prévention du burn-out est une composante essentielle de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). Dans le contexte actuel où la santé mentale des professionnels de santé est mise à rude épreuve, les risques de burn-out ou Syndrome d’Epuisement Professionnel des Soignants (SEPS) ont considérablement augmenté. Pour répondre à cette situation critique, l’association A.Qua.VieS (Association pour la Qualité de Vie des Soignants) a pris l’initiative de développer un serious game en collaboration avec Audace Digital Learning. Ce serious game est conçu pour aider les soignants et leurs encadrants à reconnaître et anticiper les signes du SEPS.

Le burn-out se manifeste par une fatigue intense, un sentiment de perte de contrôle et une incapacité à atteindre des résultats concrets au travail. Début 2020, l’Agence Nationale de Santé Publique (ANSP) a confié à A.Qua.VieS la mission d’évaluer le risque de SEPS en milieu hospitalier. En réponse, l’association a fait le choix de faire développer par Audace, sous son contrôle scientifique, un serious game « Détecte-moi si tu peux ! », aligné sur les objectifs de L’Observatoire de la qualité de vie au travail des professionnels de santé.

Ce programme de formation en ligne, mêlant théorie et pratique, vise à équiper les soignants et leurs encadrants des connaissances nécessaires sur le SEPS pour mieux le prévenir. Les objectifs spécifiques incluent la capacité de définir les causes du SEPS, d’identifier une personne souffrant de ce syndrome, d’appliquer ces connaissances dans des études de cas, de modifier l’organisation pour éviter les cas de SEPS, et d’auto-évaluer ses connaissances et pratiques pour une mise en œuvre opérationnelle.

Cette initiative s’inscrit pleinement dans les efforts de RSE pour promouvoir un environnement de travail sain et propice au soutien, en particulier dans des secteurs aussi sensibles que celui de la santé.

Découvrez le module elearning en vidéo

Sobriété énergétique : OPCO2i cartonne avec le e-learning !

Comme l’ensembles des industries, celle du papier et du carton doit fait face à l’enjeu de la réduction de la consommation d’énergie par l’adoption de pratiques éco-responsables. Dans ce contexte, OPCO2i, opérateur de compétences inter-industries regroupant 32 branches professionnelles, a pris l’initiative de repenser la formation dédiée en proposant un e-learning court et efficace.

Le programme du module e-learning, destiné aux employés du secteur, a pour but de les sensibiliser à la réduction de leur empreinte énergétique. Structurée en cinq chapitres, la formation couvre les fondamentaux de la sobriété énergétique, offrant une compréhension approfondie et pratique de ce sujet clé.

D’une durée de vingt minutes, le module plonge les apprenants dans un environnement immersif dont le décor est inspiré des textures du papier, du carton et du bois. Dans cet univers Papier-Carton, les apprenants jouent le rôle de testeurs d’un nouveau séjour touristique axé sur la sobriété énergétique. Accompagnés par un guide virtuel, ils se lancent dans une aventure, simulant un jeu de piste et découvrent, étape par étape, les grands principes de frugalité.

Ainsi, à l’issue de la formation, l’apprenant est capable de définir ce qu’est l’énergie, de citer les différents pôles de consommation au bureau ou en usine, et d’identifier les bons réflexes pour réduire sa consommation énergétique. Si la formation n’est pas certifiante, elle reste accompagnée d’un quiz sommatif supplémentaire nécessitant un taux de réussite de 70% pour certaines entreprises qui le souhaitent.

Pour une expérience utilisateur optimale, la formation digitale propose diverses fonctionnalités, telles que la possibilité de reprendre là où l’apprenant s’est arrêté, de sauvegarder son progrès et de naviguer facilement entre les différents chapitres. L’ajout de titres et de de sous-titres percutants facilite la compréhension, tandis que les activités interactives proposées garantissent un engagement de l’apprenant.

Le poids des mots – un art qui transforme l’apprentissage

Dans le monde du digital learning, la rédaction ne se limite pas à transmettre des informations ; elle joue un rôle-clé dans la manière dont les apprenants interagissent avec le contenu, le comprennent et le retiennent. La qualité de la rédaction en digital learning a un impact sur l’accessibilité, l’engagement, l’émotion et le plaisir des apprenants et donc sur l’efficacité de la formation.

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément », écrivait Boileau. Une rédaction claire et concise est essentielle pour une bonne compréhension. Selon la théorie cognitive de l’apprentissage multimédia, une présentation claire de l’information améliore l’apprentissage. Le découpage de l’information en unités plus petites, une pratique connue sous le nom de « chunking », réduit la charge cognitive et facilite la compréhension. De plus, une structuration logique avec des titres pertinents (et percutants) guide les apprenants renforçant ainsi l’efficacité de l’apprentissage.

Dramatique, humoristique ou narratif, l’utilisation d’un ton spécifique peut également fortement influencer l’engagement des apprenants. La théorie de l’apprentissage émotionnel suggère que les émotions positives comme la curiosité ou l’amusement améliorent la motivation. Des recherches en psychologie éducative appuient cette idée, indiquant que les émotions jouent un rôle important dans la rétention de l’information.

De la même façon, un texte bien écrit, esthétiquement agréable et facile à lire, augmente le plaisir de l’apprenant, transformant l’expérience d’apprentissage en une activité plus satisfaisante. Selon la théorie de l’auto-détermination, les expériences intrinsèquement positives favorisent la poursuite de l’apprentissage. Par ailleurs, l’usage du storytelling en e-learning rend le contenu plus captivant, aidant à établir des connexions émotionnelles et à rendre les concepts abstraits plus concrets.

Autre approche potentielle : la personnalisation du contenu. En s’adressant directement à l’apprenant ou en utilisant des exemples proches de son univers, crée un sentiment de connexion personnelle. Cette approche renforce l’engagement et améliore la rétention d’informations, comme l’ont montré des études sur l’apprentissage personnalisé.

Accessibilité, émotion, plaisir, connexion… la rédaction en e-learning est un art qui requiert une attention particulière. En y travaillant, on peut créer un contenu e-learning non seulement informatif mais aussi profondément engageant et mémorable. Une telle approche améliore non seulement l’expérience d’apprentissage mais contribue également à une meilleure rétention des informations et à une plus grande satisfaction des apprenants.

Innovation Audace : vers une nouvelle ère de collaboration et d’interaction numérique

L’innovation Audace représente un jalon important dans le domaine de la technologie collaborative et de l’interaction numérique. Elle permet de recevoir en temps réel sur une tablette de contrôle les images apparaissant dans une flotte de casques VR autonomes mais aussi d’envoyer des inputs vers l’un ou l’autre des casques. Concrètement, cela permet à un formateur de suivre plusieurs apprenants à la fois et d’interagir avec un ou plusieurs apprenants à sa guise.

En explorant et en allant au-delà des capacités de services tels que UnityRenderStreaming et WebRTC, Audace a ainsi développé une innovation qui offre une expérience utilisateur remarquable et inédite.

Exploration des technologies existantes

Bien qu’UnityRenderStreaming soit une technologie prometteuse pour la diffusion de vues entre applications Unity ou vers des serveurs locaux, elle est encore en phase expérimentale et présente des limitations, notamment en ce qui concerne la connectivité Peer to Peer et la stabilité. Parallèlement, WebRTC a démontré sa capacité à établir des connexions solides et à transmettre des flux vidéo fluides entre les applications Unity et les serveurs locaux.

Développement d'une solution « home made »

Face à ces défis, l’équipe Audace a pris l’initiative de développer sa propre solution en utilisant l’extension Unity Mirror. Cette solution innovante crée un réseau local avec une connexion serveur-utilisateur, permettant une observation et une interaction en temps réel depuis un ordinateur ou une tablette avec chaque utilisateur de casque VR.

Interface utilisateur intuitive et performances optimisées

L’interface utilisateur, personnalisable et intuitive, s’actualise toutes les 2 à 5 secondes pour une visualisation complète et en temps réel. Cette méthode optimise la performance du serveur et réduit la taille des données transmises, essentiel pour la fluidité du système.

Conclusion : un futur prometteur

L’innovation Audace est bien plus qu’une simple avancée technologique; elle représente une évolution dans la manière dont nous interagissons dans les espaces numériques. Avec sa capacité à s’adapter aux besoins spécifiques des utilisateurs, elle promet de redéfinir la collaboration et l’interaction numérique.